Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Message aux anxieux

par marcolino

publié dans Fleurs du zen

Ne vous identifiez pas à votre blog.

Ne mesurez pas votre estime de soi à votre blog rank ou au nombre de visiteurs.

Le principal est de vous y retrouver dans ce que vous écrivez.

 L'important n'est pas tant la célébrité mais plutôt l'être en liberté.

 Exprimez ce que vous êtes, n'attendez pas que cela plaise!

 Ce serait dommage d'écrire en "faux self" en ne parlant que de ce qui plaît aux gens.

 

Tout ce que vous écrivez doit répondre à une nécessité intérieure qui fait loi et qui prend le blog comme moyen d'expression.

Vous êtes infiniment plus que les mots du blog. Relâchez-vous un peu avant que tout tourne à l'obsession.

Reposez dans la nature de la respiration, là où aucun conflit ne demeure… cette respiration belle et profonde du véritable soi-même.

Commenter cet article

Pascal 21/04/2006 16:03

Oui c'est vrai que parfois on devient accroc au blog rang et il est bon de savoir s'en détacher pour pouvoir écrire un article qui nous correspond vraiment pûtôt que d'essayer de plaire, d'amener des visiteurs.Dans mon cas je vais bientôt partir en stage donc plus d'internet pendant 10 semaines et tanpis pour le blog rank qui va chuter.Bon c'est vrai que c'est dommage que seul les blogs au rank privilège peuvent avoir des avantages: connaître les mots que les visiteurs ont tapé sur le net pour attérir sur le site et pouvoir utiliser des codes iframes pour les objects flash...
Il faut rester naturel dans ses articles !

lydie 17/04/2006 10:51

FAIRE ZAZEN POUR  COMBATRE  LES MAUX DU CORPS ! (psyco)

Laura 16/04/2006 08:47

Joyeuses Pâques..........................
Bye
Laura

Bodhi 15/04/2006 17:23

salut Marco and co,
merci pour ce "rappel", de choses simples, je n'aurais pas mieux dit.. lol
hier aprem je suis revenu au village des pruniers de Thich nhat hanh (en aquitaine) et c'est toujours ca aussi, je crois, revenir a sa respiration, en soi meme, a l'essentiel.. 
amicalement